Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/25/d685798551/htdocs/app685798614/wp-content/themes/Divi-2/includes/builder/functions.php on line 5047
Laissez votre chevelure vous révéler ! - Styl'evolution

Depuis l’Antiquité, la chevelure est codifiée selon des règles de morale, de séduction, de pudeur, de différenciation sexuelle. 

 
Mais pour quelle raison voulons-nous soudain changer de coupe, rester fidèle à notre longue chevelure ou encore nous teindre en rousse ?

Oui, il y a bien une signification psychologique à cela.
 
Besoin de changement, de progression, de valorisation, d’affirmation de soi, de séduction…le choix de notre coupe en dit long sur nous-même et notre cycle de vie.

A l’âge de 32 ans et pour la première fois de ma vie, j’ai franchi le cap de la coupe courte ! C’est arrivé à un moment de ma vie où j’aspirais à me connaître davantage et à prendre soin de moi. Mariée et maman de deux magnifiques enfants au monde, je souhaitais sortir de ma routine quotidienne et du rôle d’épouse et de mère parfaite dans lequel je m’étais dissimulée durant des années. J’appelais cette femme pleine de vie, de désirs, de rêves, de projets, d’ambitions à renaître et à reprendre sa place.
 
Certaines vont adopter une coupe courte suite à une rupture relationnelle ou à une expérience douloureuse dans le but de surmonter cet événement. D’autres pour clore un chapitre qui représente une période de vie à laquelle elles ne se sentent plus appartenir. D’autres encore pour apporter douceur et sensualité à leur féminité en procédant à des extensions ou en laissant pousser leurs cheveux…
 
Les cheveux de la femme ont tendance à assumer son changement émotif et cyclique, qui devient visible.
 
« Le cheveu est aussi une parure, un accessoire avec lequel on peut faire ce que l’on veut. Les femmes qui s’affichent le visage dégagé et une coiffure haute sont celles qui s’affirment et s’assument, au contraire de celles qui ont les cheveux proches du visage, plus réservées », estime Stéphane Bodin, coiffeur studio et conseiller en image.
 
Quant à Monsieur ? Si la valeur psychologique de sa coupe est moins importante, elle n’en demeure pas moins dénuée de sens. Qu’il s’agisse de masquer une calvitie, de se mettre au diapason de la mode, de rajeunir ou de s’identifier à une classe sociale comme celles des chercheurs scientifiques (en laissant pousser ses cheveux de façon anarchique par exemple), l’homme l’utilise souvent à des fins stratégiques et d’appartenance. »

Un avis ? une réaction ?

commentaires

Pin It on Pinterest

Partagez

Stylez vos amis !